page 60 / toutes les vidéos théâtre et danse

toutes les vidéos tous les programmes

La Bête et la Belle de Kader Belarbi au Capitole de Toulouse

Re-découvrez le conte fameux, interprété ici par le chorégraphe Kader Belarbi !La Bête et la Belle a bien été inspiré à Kader Belarbi par le célèbre récit de madame Leprince de Beaumont (1756). Mais ici, l’inversion du titre témoigne de la réinterprétation du conte. La Bête et la Belle est alors l’histoire d’une transgression...La Bête est moins un animal que le révélateur de l’animalité qui est en nous, tandis que la Belle surmonte sa répulsion et dépasse ses inhibitions pour trouver le chemin du coeur et du corps, et s’ouvrir à l’autre. Dans ce ballet en deux actes et six tableaux, créé en 2005 pour les Grands Ballets Canadiens, la chorégraphie fantasmagorique laisse place à la recherche du mouvement et Kader Belarbi nous raconte une histoire d’amour, entre parcours initiatique et enchantement.

Molières - Coups de théâtre sur France Télévisions

Au Monde de Joël Pommerat au Théâtre de l'Odéon

Les Marchands de Joël Pommerat au Théâtre de l'Odéon

Joël Pommerat explore l'aliénation au travail dans un pièce sombre et majestueuse. Au Théâtre de l’Odéon à Paris, l’auteur/metteur en scène de Ma Chambre Froide et Au Monde réveille une pièce emblématique de son répertoire. Dans Les Marchands, il évoque les idéologies autour du travail, en s'appuyant sur un dispositif dramaturgique fort, où la voix-off est omniprésente.Une femme se raconte. Son mal de dos, les rêves de sa voisine, l’usine locale menacée de disparition, les familles au bord de la catastrophe, la guerre possible. Une simple chronique de la misère ? L’histoire déborde vite, la volonté de neutralité de la narratrice, le paranormal infiltre le réel, l’action des individus contredit la parole collective. Sur un mode ironique et tragique, les artisans de cette fable théâtrale bâtissent une comédie noire.Spectacle filmé en octobre 2013 à l'Odéon-Théâtre de l'Europe et en janvier 2014 au Théâtre National de Bruxelles .Création le 20 janvier 2006 au Théâtre national de Strasbourg___________________________________________________________________ Production : Compagnie Louis Brouillard / Théâtre national de StrasbourgCoproduction création : l’Espace Malraux − Scène nationale de Chambéry, le Centre Dramatique national de Normandie − Comédie de Caen, le Centre Dramatique national d’Orléans-Loiret-Centre, le Théâtre Paris-Villette, le Théâtre Brétigny − Scène conventionnée du Val d’Orge et l’Arcadi − Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Île-de-France.Coproduction reprise : Compagnie Louis Brouillard, Odéon - Théâtre national de L’Europe, Théâtre National de Bruxelles

Robot ! de Blanca Li à la MAC de Créteil

Une nouvelle création arrimée à l’observation d’un monde façonné par les mathématiques et la technologie.La chorégraphe Blanca Li présente une nouvelle création, où il est question d'un monde pris "dans le tourbillon des machines pensantes".Le jour, la nuit, dedans, dehors, sur le chemin et dans le ciel, nous vivons avec les machines, notre mémoire devient artificielle, nos traces électroniques, notre identité digitale. Robots, machines, ordinateurs déguisés en téléphone ou en voiture, écrans évidement tactiles que les mains enfantines manipulent sans y penser, distributeurs et bornes automatiques en tous genres, tags RFID, codes barres, flash codes, géolocalisation des objets et des sujets, avatars online... nous interagissons au quotidien avec des dizaines de machines plus ou moins automatiques, plus ou moins électroniques, plus ou moins « pensantes », qui réfléchissent nos goûts et nos actions.Je veux explorer la relation complexe de l'homme à la machine, tout en poursuivant le ton décalé propre de mes pièces chorégraphiques. Ma rencontre en janvier 2011 avec MAYWA DENKI, ces artistes japonais qui naviguent avec un humour poétique dans l'univers des objets animés en mêlant techno, dérisoire et raffinement, puis avec NAO, le robot humanoïde, m’ont donné envie de mettre en scène les rapports des corps et des machines en les scénarisant pour explorer les limites de ces relations.Une machine même évoluée peut-elle remplacer le rapport au vivant ? Nos répliques robotiques exprimeront-elles un jour des sentiments, en plus de gérer notre quotidien ? Quelle société cela produira-t-il ? Les robots sont-ils des entités capables d'intégrer le désordre créateur ? Seront-ils un reflet de ce que la société des hommes désire inconsciemment représenter ? Si les robots s’humanisent en prenant notre apparence, deviendrons-nous robotisés, hybrides, androïdes ?Autant de questions qui informent une chorégraphie pour 8 danseurs dont les mouvements déclencheront les instruments de musique absurdes de MAYWA DENKI. Des automates au robot, il y a le pas des circuits électroniques et de la forme humanoïde : l’incursion de quelques NAO dans le spectacle, loin d’être une anecdote, questionne de manière sensible et émotionelle l’interchangeabilité des hommes et des machines.Hommes machines, automates électromécaniques, robot électronique : trois formes de rapport au monde, trois stades de l’évolution ? Trois propositions pour l’exploration de leur interactions sur un mode cocasse et poétique.

La Danse de Perséphone

Quand la danse soigne la morsure. Avec la chorégraphe Maristella Martella, découvrez la tarentelle, rituel ancestral.Il existe un pays où la danse fait des miracles.Au cœur du Salento, nous découvrons un rituel ancestral, approché par le travail chorégraphique de Maristella Martella et abordé à travers le mythe grec de Perséphone.Bercé par la musique de Officina Zoé, tradition populaire et mythologie se mélangent dans un décor naturel, nous emportant dans un rêve de tarentisme. 

Soir de fête à Versailles (2013)

Stéphane Bern entouré d’invités de renom et de ses acolytes – Gilles et Corinne Benizio alias Shirley et Dino, Garnier et Sentou - s’invitent à Versailles pour célébrer le 400ème anniversaire de naissance de son célèbre jardinier André Le Nôtre.Un programme original, mêlant culture et divertissement, transportera les téléspectateurs au sein du château de Versailles : de l’Orangerie au Petit Théâtre de la Reine, de la Galerie des Glaces au Grand Trianon, et bien sûr dans les jardins, bosquets et somptueuses fontaines. Muriel Mayette, Erik Orsenna, Marianne Faithfull, André Dussollier, Patricia Petibon, Elodie Frégé, Jacques Weber, François Morel, Alain Baraton, jardinier en chef du parc de Versailles, Lorànt Deutsch, Nolwenn Leroy, Philippe Jaroussky, Chantal Thomass, Alain Ducasse et bien d’autres parleront cinéma, musique, danse, littérature, mode, gastronomie, histoire … tous ces récits, anecdotes et autres sketches évoqueront l’importance des arts en tant qu’instruments de pouvoir dans le grand siècle de Louis XIV.

Festival d'Avignon

Ballet2Rue de Mohamed Rouabah au festival d'Avignon Off

Festival d'Avignon

"Illumination(s)" au Festival Off d'Avignon 2013

Festival d'Avignon

Sujets à Vif - Avignon 2013 : "Son Son"

Festival d'Avignon

Sujets à Vif - Avignon 2013 : "Scum Rodeo"

Festival d'Avignon

Sujets à Vif - Avignon 2013 : "Bataille"

Festival d'Avignon

Sujets à Vif - Avignon 2013 : "Dans les bois"
Cour d'Honneur de Jérôme Bel - Avignon 2013 - vidéo undefined - france.tv

Festival d'Avignon

Cour d'Honneur de Jérôme Bel - Avignon 2013

Festival d'Avignon

Les Décaféinés au Festival Off d'Avignon 2013

Festival d'Avignon

"J'me rends" d'Arnaud Ducret au Festival Off d'Avignon 2013

Festival d'Avignon

Sujets à Vif - Avignon 2013 : "Perlaborer"

Festival d'Avignon

Sujets à Vif - Avignon 2013 : "Créatures"

Le Grand Carrousel Royal de Versailles

En 2013, Versailles remettait au goût du jour le Grand Carrousel au rythme de la musique et de costumes baroques.Versailles n’avait plus présenté de carrousels depuis 1686. En 2013, les Chevaux du Soleil foulent la cour de Versailles pour un spectacle équestre mis en scène par Jean Philippe Delavault. En 1559, le roi Henri II décède tragiquement au cours d’une “joute équestre”. Ces tournois d’affrontement de la cour depuis formellement interdits sont alors remplacés par les Carrousels, spectacle équestre où les cavaliers pratiquent des figures au rythme de la musique.En 2013, Versailles remet sur pieds le Grand Carrousel Royal qui ne fût plus joué depuis 1686. Au programme, “tous les éléments essentiels des Carrousels du passé : la magnificence des chevaux, les cavaliers experts, des musiques baroques rythment le spectacle, des costumes somptueux, un final pyrotechnique”, d’après la rédaction de Culturebox.   Regardez le reportage du 13 heures de France 2 à propos du Grand Carrousel Royal de Versailles 

Festival d'Avignon

Sujets à vif - Avignon 2013 - "Perlaborer"

Montpellier Danse

Montpellier Danse : Cantatas de Raimund Hoghe
plus de vidéos