page 80 / toutes les vidéos société

toutes les vidéos tous les programmes

Chroniques de Clichy-Montfermeil

Le 27 octobre 2005, Zyed Benna et Bouna Traoré, deux adolescents originaires de Clichy-Montfermeil, meurent électrocutés dans l'enceinte d'un poste électrique alors qu'ils tentaient de fuir un contrôle de police. Des affrontements éclatent dans le quartier, faisant de Clichy-Montfermeil l'épicentre des émeutes urbaines de 2005.

De l'Inde à Bobigny, Sikhs pères et fils

En Seine-Saint-Denis, le foyer de Gurdial et le temple sikh de Bobigny constituent une petite enclave indienne. La communauté qui fréquente ces lieux vit repliée sur elle-même et qui, avec peu de moyens, maintient en vie les rites, spectaculaires, beaux et fascinants, qui lui sont propres. Rencontrer ses membres, comme Jasvir Singh, né en France, c'est questionner le modèle d'intégration français. Jusqu'à quel point la France peut-elle accepter les différences ? A quoi faut-il adhérer pour se sentir français ? Le modèle français, moins communautariste que le modèle anglo-saxon par exemple, doit-il évoluer ?
Business Moines : du pain béni pour les abbayes

Business Moines : du pain béni pour les abbayes

En France, plus de 200 abbayes fabriquent des produits alimentaires, textiles ou cosmétiques. Le marché, estimé à environ 75 millions d'euros, ne cesse de grandir. Réputés sains et naturels, ces produits rassurent les consommateurs en quête d'authenticité. Au point que certains religieux n'hésitent plus à prendre des cours de marketing pour mieux vendre. La recherche de la spiritualité « versus » celle de la rentabilité : deux univers a priori incompatibles, qui finissent pourtant par se rencontrer. Dans les abbayes de Chantelle, d'Oelenberg, d'Igny ou de Cîteaux, des moines et des sœurs ont accepté d'être filmés et de se confier, eux qui œuvrent au développement et à la prospérité du business monastique.
Les Dassault, une affaire de famille

Les Dassault, une affaire de famille

En avril 1986 à l'Hôtel des Invalides, chefs d'État, ministres, députés et journalistes sont réunis pour les obsèques de Marcel Dassault. En l'espace d'une vie, cet avionneur de génie était devenu l'un des personnages les plus puissants et les plus riches du pays, à la tête d'un empire colossal bâti au cœur même de la République, au nom des intérêts stratégiques de la France, qui a confié l'essentiel de son aviation militaire à un homme et à sa famille. Retour sur l'histoire de cette dynastie, née au début du XXe siècle, qui épouse l'aventure industrielle et politique de la France. Des témoignages permettent d'illustrer ce récit.

Au nom de l'ordre et de la morale

Durant des décennies, jusque dans les années 80, des milliers de jeunes Suisses ont été jetés en prison sans procédure judiciaire, stérilisés, placés de force dans des familles d'accueil ou en maison de rééducation simplement pour avoir eu une conduite jugée menaçante par une société éprise d'ordre et de conformisme. Sur la base de témoignages, d'archives personnelles et de documents d'époque, ce documentaire raconte le calvaire de ces enfants et décrypte un système politique et social qui a conduit des citoyens bien sous tous rapports à en éloigner d'autres, au nom de certaines valeurs morales.

Aventure, retour au pays natal

Des millions de migrants subsahariens ont tenté l'aventure pour gagner l'Europe. Tous ont quitté leur pays d'origine à la recherche d'une vie meilleure. Mais avec les dernières politiques axées sur le durcissement des frontières extérieures de l'Union, ils n'ont pu accéder au Vieux continent. Alors, ils sont revenus, mais à quel prix ? Si la vie de migrants clandestins est une peine physique, le retour est une souffrance morale impossible à appréhender. Pour les trois personnages de ce film, la difficulté majeure consiste à se faire accepter à nouveau au sein de cercles familiaux ou sociaux non préparés à accueillir un retourné en situation d'échec.

Mon rire m'appartient

A partir de la fin des années 60,, l'histoire du comique commence à se développer parallèlement à celle de l'émancipation féminine, jusqu'au triomphe actuel du one woman show.

68, année érotique

C'est l'autre révolution de 68 : celle des mœurs. La révolte échoue face au pouvoir mais libère la société des tabous d'après-guerre. Cinquante ans plus tard, des Français anonymes, racontent leur « année 68 ». Ces témoignages se mêlent aux archives pour restituer l'ambiance de l'époque. Ces femmes et ces hommes issus du baby boom étaient étudiants, lycéens ou déjà dans la vie active. Devant la caméra, ils décrivent d'abord la France d'avant mai et son ordre moral. Et puis viennent les premières manifestations de mai. Que l'on ait été homme ou femme, hétéro ou homo, ouvrier ou bourgeois, tous ces protagonistes reconnaissent une chose : Mai 68 a changé la liberté individuelle.

Au nom de l'ordre et de la morale

Durant des décennies, jusque dans les années 80, des milliers de jeunes Suisses ont été jetés en prison sans procédure judiciaire, stérilisés, placés de force dans des familles d'accueil ou en maison de rééducation simplement pour avoir eu une conduite jugée menaçante par une société éprise d'ordre et de conformisme. Sur la base de témoignages, d'archives personnelles et de documents d'époque, ce documentaire raconte le calvaire de ces enfants et décrypte un système politique et social qui a conduit des citoyens bien sous tous rapports à en éloigner d'autres, au nom de certaines valeurs morales.

Le dernier Gaulois, un autre regard (making-of)

Retour sur le tournage du «Dernier Gaulois», réalisé par Samuel Tilman, qui bouscule les idées reçues sur la civilisation gauloise et son histoire.
plus de vidéos
Abonnez-vous à nos newsletters !
Pour ne rien rater de vos programmes préférés, de l'actualité nationale, régionale, sportive...
Télécharger l'application France tv