page 9 / toutes les vidéos histoire

toutes les vidéos tous les programmes

Le maestro, à la recherche de la musique des camps

A Barletta, petite ville du sud de l'Italie, Francesco Lotoro, un pianiste, poursuit une quête vertigineuse : il veut retrouver toute la musique composée dans les camps de concentration de la Seconde Guerre mondiale. Partitions parfois inachevées ou parcellaires, symphonies, opéras, chansons folk, choeurs religieux mais aussi swings ou musique tzigane : c'est la musique de prisonniers qui n'ont jamais renoncé à leur liberté créatrice. Avec 10 000 partitions retrouvées et recensées durant trente années de recherches, Francesco Lotoro veut faire vivre cette musique écrite là où la mort était la compagne de chaque jour, là où la vie ne tenait qu'à un fil, là où la création artistique était un ultime acte de résistance. Cette musique fut écrite clandestinement par des femmes, des hommes, des enfants, des prisonniers de toutes origines.
Les vies d'Albert Camus - vidéo histoire - france.tv

Les vies d'Albert Camus

Albert Camus meurt à 46 ans, le 4 janvier 1960, deux ans après son prix Nobel de littérature. Auteur de «L'Etranger», un des romans les plus lus au monde, philosophe de l'absurde et de la révolte, résistant, journaliste, homme de théâtre, Albert Camus a connu un destin hors du commun. Enfant des quartiers pauvres d'Alger, tuberculeux, orphelin de père, fils d'une mère illettrée et sourde, il s'est arraché à sa condition grâce à son instituteur. Français d'Algérie, il ne cessa de lutter pour l'égalité avec les Arabes et les Kabyles, tout en redoutant l'Indépendance du FLN. Fondé sur des archives restaurées et colorisées, et des témoignages de première main, ce documentaire tente de dresser le portrait de Camus tel qu'il fut.
Camus et le prix Nobel... un « cataclysme » - vidéo histoire - france.tvextrait

Camus et le prix Nobel... un « cataclysme »

« Il paniquait, il suffoquait...». En 1957, Albert Camus a reçu le Prix Nobel de littérature. Une consécration qui loin de le combler va le terroriser.
Le pogrom de Iasi - vidéo histoire - france.tv

Le pogrom de Iasi

Du 28 juin au 6 juillet 1941, à Iasi, en Roumanie, près de 15 000 Juifs furent assassinés lors d'un effroyable pogrom. Au moment des faits, l'extermination programmée des Juifs d'Europe n'avait pas encore débuté. Après-guerre, les gouvernements communistes ont tout fait pour que le pogrom de Iasi sombre dans l'oubli. Il fallut attendre novembre 2004 pour que l'État roumain admette pour la première fois sa responsabilité directe dans le pogrom. De ce massacre, il reste une centaine de photographies et une poignée de témoins.
L'histoire du cheval de Troie - vidéo histoire - france.tv

L'histoire du cheval de Troie

Homère, dans «L'Iliade», puis dans «L'Odyssée», et Virgile, dans «L'Enéide», évoquent la guerre de Troie. Après l'enlèvement de sa femme Hélène par le prince troyen Pâris, Ménélas, le roi de Sparte, décide de fédérer les royaumes de Grèce et de partir à l'assaut de la cité de Troie, réputée imprenable. Après dix ans de siège Ulysse conçoit un cheval de bois immense, dans lequel les Grecs en armes prennent discrètement place. Les Troyens, voyant le champ de bataille déserté, croient avoir gagné la guerre. Pensant que le cheval est une offrande, ils le font entrer à l'intérieur de leurs murs. A la nuit tombée, les Grecs, jaillissant des flancs de bois du cheval, s'emparent définitivement de la cité. Au-delà du mythe, ce documentaire part à la recherche de ses fondements historiques.
Elisabeth II, la révolution d'une reine - vidéo histoire - france.tv

Elisabeth II, la révolution d'une reine

La reine Elisabeth II règne sur le Royaume-Uni depuis 63 ans. Au début des années 1990, la souveraine a traversé une période délicate : la crise entre son fils Charles et son épouse Diana a déterioré l'image de la famille royale, les privilèges royaux ont été remis en question et le château de Windsor a été sinistré par un incendie. La reine a été contrainte de changer, de quitter son statut de souveraine intouchable pour devenir la grand-mère de la Nation. Mettant de côté la distance inhérente à sa fonction, elle a su rendre la monarchie à nouveau populaire et poursuivre ce qui devient le plus long règne de l'histoire britannique.

Ils vont arrêter la bombe

En 1973, un équipage international de treize militants pacifistes embarque à bord d'une vieille goélette dans l'espoir de mettre un terme aux essais nucléaires français dans le Pacifique. Le «bataillon de la paix», constitué du général de Bollardière, Jean Toulat, Jean-Marie Muller et Brice Lalonde vient leur prêter main forte, afin de dissuader l'état-major de procéder aux tirs. Alister Barry, membre de l'équipage, filme cette odyssée. Un témoignage unique, qui retrace l'histoire de la contestation lors de la période des essais «atmosphériques», entre 1966 et 1974.
plus de vidéos