page 8 / toutes les vidéos France tv slash

toutes les vidéos tous les programmes

Victor Hugo

Les robots et les humains se rencontrent enfin, mais est-ce que c’est pour le meilleur ou pour le pire ? Et surtout qu’est ce qu’un maître nageur en slob de bain fait là ?

Rimbaud

Un super tuto « Comment draguer avec un cadavre » !

Francine

Il y a vingt ans un virus a décimé l’humanité, ne laissant sur terre que des robots. Oscar, le Majordome et Yannick qui voulaient comprendre pourquoi ils étaient des robots, viennent de comprendre qu’ils étaient rebootés et rendus amnésiquse à l’infini par un ordinateur… et puis contre toute logique apocalyptique, ils tombent sur une humaine qui vient de faire caca.

Virginia

Oscar est libéré de son mariage fantasmé. Il peut maintenant espérer vivre son amour au grand jour avec Virginia. Mais Virginia est un peu « zinzounette ». Et le véritable danger n’est peut-être pas là ou on croit.

Patrick

La société CARE est pleine de surprises et surtout pleine de « On ne sais pas qui » tous « oeilrougisés ». Oscar va-t-il réussir à donner une conscience à tous les robots de la Terre ? On va sûrement le savoir vu que c’est le dernier épisode de la saison 1.

Virgile

Oscar, le Majordome et les « Anti-CARE » doivent agir, ils n’ont plus que 24h de batterie. Ils doivent pénétrer dans la société CARE, mais comment y parvenir sans mourir ?

Oscar

Oscar est vendeur de fruits et légumes au CARE-MARKET, il a tout pour être heureux : une femme enceinte, une maison en banlieue et un Kangoo. Tout est parfait… sauf lorsqu’il se rend compte que tous ses collègues de travail sont des robots.

Le Majordome

Le Majordome essaye encore une fois de raisonner Oscar qui ne croit pas que les robots sont partout, et que la menace de « On ne sait pas qui » est bel et bien présente.

Le Majordome

Le Majordome essaye encore une fois de raisonner Oscar qui ne croit pas que les robots sont partout, et que la menace de « On ne sait pas qui » est bel et bien présente.

« Oui ! Il y a des Noirs en Palestine ! »

Asmahan a passé l’été à Jéricho entre cours de natation et préparatifs. C’est la rentrée, elle repart en France poursuivre ses études et comme Dana, elle rêve de développer le tourisme en Palestine. Elle qui déteste le froid, elle se retrouve à Foix en Ariège et enchaîne les galères : le passage de la frontière face aux soldats israéliens et l’incendie de son foyer. Elle a failli repartir mais finalement, elle a emménagé dans une coloc.

« On était comme eux à leur âge ? »

De l’autre côté du Mur, Hamza a finalement trouvé une colocation et un travail qui lui plait ! En bibliobus, il va dans les écoles de Cisjordanie. Sur la route, il voit les colonies qui grandissent : « Si on ne sort pas de Ramallah, on oublie l’occupation. » A Ramallah, Diaa et Farah sont devenus prof de français. Difficile de canaliser les CM2 ! Musulmans tous les deux, ils enseignent dans des écoles chrétiennes.

Jérusalem

Lourd pouponne avec sa cousine qui a accouché d’un petit garçon. Elle lui fait part de son désir d’enfant mais sa cousine réitère : « Prends ton temps ! » Toutes les deux s’inquiètent de l’avenir en Palestine. Lourd va emménager avec son fiancé. Par la fenêtre, elle voit le Mur. Dana n’a pas eu sa bourse d’étude, tous les jours elle doit passer le checkpoint pour aller travailler à Jérusalem. Là-bas, elle se sent seule.

« J’vais me marier, si on trouve une date... »

Lourd est restée en Palestine. Au dernier moment, avant de monter dans l’avion, elle n’a pas pu quitter Bethléem, sa famille et son fiancé, Eli. Lourd va se marier. Elle est soulagée de ne plus être obligée de voir Eli en cachette, mais elle redoute les responsabilités d’épouse et de mère. Elle se confie à sa cousine qui attend son premier enfant et lui conseille vivement de tout repousser pour partir en France !

« Faites du houmous pas la guerre »

Dana revient d’un an à Toulouse et espère retourner en France pour un master en tourisme. Elle veut partir pour revenir et faire découvrir la Palestine au monde entier. Cet été, son avenir, repose sur une bourse d’étude, elle attend la réponse. Pendant ce temps, elle s’ennuie, alors elle cuisine avec sa mère, chante avec sa soeur et se promène avec Lourd dans les oliviers de Bethléem.

Gims vs Simone (de Beauvoir)

Diaa, ou « Monsieur Thon-protéiné », comme ses amis le surnomment, revient de France. Il était assistant d’arabe dans un collège de Mantes-la-Jolie. Cet après-midi, il retrouve Farah. Elle rêve de Paris, lui n’a pas aimé. Le stress, l’individualisme, le métro, la Palestine lui manquait. Chez lui, à Tulkarem, il voyage entre les livres, les matchs de foot de l’équipe de France, Joe Dassin et Maître Gims. Il a appris le français pour ses chansons.

« J’suis barmaid à Ramallah »

Tunisienne et Palestinienne, Farah est née à Gaza. C’est la dernière de la bande à être diplômée. Pour gagner un peu d’argent, pendant l’été, elle a commencé à travailler en cachette de ses parents. Elle est barmaid, peut-être la seule de Palestine. Fille de la nuit, comme elle se définit, elle ne se voit vivre nulle part ailleurs qu’à Ramallah… sauf peut-être à Paris où elle cherche un appartement.

« Le hipster palestinien que je suis devenu »

C’est l’été. Après un an passé en France, à Nice, Hamza retrouve Hébron, en Cisjordanie, sa vieille ville et ses checkpoints. Entre son désir de repartir et les conflits avec son père - Hamza se revendique féministe et il porte les cheveux longs - pas facile le retour en famille. A Ramallah, il retrouve sa bande : Diaa, le macho sympa, qui rentre de Mantes-la-Jolie, Asmahan, sa meilleure amie, et les chrétiennes de la bande, Dana et Lourd.

Oh my blood!

"Ah vos règles elles sont pas bleues ?"

Les poils - A bout de touffe

Cachez ces poils que l'on ne saurait voir !
plus de vidéos