Emission du mercredi 11 avril 2018 - C dans l'air

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

s'inscrire / se connecter

C dans l'air
Impôts à la source : et vous, vous êtes prêts ?

diffusé le mer. 11.04.18 à 17h45
magazines d'actu | 75min | tous publics

Le compte à rebours est lancé ! Bercy a donné hier le coup d’envoi de la campagne de déclaration d'impôt sur le revenu, la dernière avant le « big bang fiscal » du prélèvement à la source qui doit entrer en vigueur au 1er janvier prochain, et dont elle doit constituer la première pierre. Alors quelles sont les nouveautés de l'impôt 2018 ?

 

Depuis ce matin, tous les contribuables peuvent réaliser sur Internet leur déclaration de revenus 2017. Comme d’habitude, cette dernière servira de base pour calculer le montant de leur impôt sur le revenu jusqu’à la fin de l’année. Mais elle servira surtout de référence pour déterminer leur taux de prélèvement à la source à partir de 2019. Ce taux sera d’ailleurs indiqué dès la fin de la télédéclaration. Vers l’automne, il sera ensuite communiqué à l’employeur ou à la caisse de retraite et à partir du 1er  janvier prochain, il sera directement imputer au salaire ou à la pension, au même titre que la CSG. L’impôt sera donc mensualisé sur douze mois.

 

Avec ce changement de base de calcul, les revenus de 2018 ne seront jamais pris en compte dans le calcul du montant à payer. Une « année blanche », certes, mais qui ne va toutefois pas concerner tout le monde ni tous les revenus. Et attention : Si les services de Bercy ont indiqué qu’ils feraient preuve de tolérance envers les salariés qui ont bénéficié de primes ou d’augmentations, ils « veilleront à ce qu’il n’y ait pas de fraude ou d’optimisation trop profonde : si des petits malins, par exemple, ont pour idée de se verser d’énormes dividendes, ce sera rattaché à l’impôt 2019 », a expliqué Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics.

 

À partir de l’an prochain, le taux de prélèvement à la source sera actualisé chaque année en septembre. Il pourra varier en cas de changement de situation : naissance, mariage ou pacs, modification de revenus… Le niveau d’imposition devrait être ajusté dans les deux mois suivant le signalement à l’administration.

 

Mais en attendant que la retenue à la source devienne « une réalité », la réforme fait tousser les PME et TPE. Et elle a déjà généré son premier couac : d'après le Canard Enchaîné du 4 avril, des erreurs ont été commises par l'administration dans les déclarations pré-remplies. Selon Bercy, elles seront corrigées dans l'espace personnel en ligne des contribuables. En revanche, il vous faudra être vigilant avec les déclarations papiers qui arriveront par la Poste à compter du 15 avril chez les particuliers. Il appartiendra à chacun de vérifier les données inscrites et éventuellement de les corriger...

 

Invités :

 

- Jean-Marc Daniel, économiste et auteur de « Les impôts. Histoire d’une folie française »

 

- Sonia Bonnabry, avocate fiscaliste – cabinet Lexcom

 

- Cécile Crouzel, rédactrice en chef adjointe au Figaro Economie

 

- Fanny Guinochet, journaliste en charge des questions économiques et sociales à L'Opinion

du même programme

vous aimerez aussi

à voir aussi