Il était une fois... la vie - Iconographie programme

Il était une fois... la vie

la sélection

à propos

Un voyage dans l’infiniment petit…à l’intérieur du corps humain où les cellules, les sels minéraux, les virus…sont personnifiés et rappellent les personnages désormais célèbres des séries. Nous découvrons le fonctionnement du corps humain avec les commentaires souvent espiègles de Maestro dont le bureau est à l’intérieur du cerveau. Les bons (comme les globules blancs) combattent les méchants (virus et bactéries prennent les traits de Nabot et Teigneux), pour garder le corps humain en bonne santé et l’aider à se développer correctement.

 

RÉSUMÉ DES ÉPISODES

#01 : La planète cellule. Que d'aventures avant que ne soit constituée la première cellule! Activer les enzymes, déjouer les virus et gérer les interventions des policiers du corps, telle est la lourde responsabilité de Maestro...

 

#02 : La naissance. Découvrons comment, à partir d'une cellule unique fécondée, vont se diviser et se diversifier les soixante mille milliards de cellules qui composeront le corps humain...

 

#03 : Les sentinelles du corps. Dans l'école de police du corps, on apprend comment déjouer les ennemis, microbes, virus, qui, rusés, se reproduisent à une cadence effarante. Mais la tâche va s'avérer difficile.

 

#04 : La moelle osseuse. Les usines de la moelle osseuse fabriquent les policiers du corps et les porteurs d'oxygène: les globules rouges. Mais soudain, l'usine se dérègle et ne fabrique plus que de jeunes policiers qui refusent d'obéir. Maestro donne l'alerte générale...

 

#05 : Le sang. Retrouvons nos amis les globules rouges, tombant nez à nez avec les virus de la grippe. Mais Pierrot et Psy, aidés par les anticorps de Maestro, sauront vaincre l'ennemi.

 

#06 : Les petites plaquettes. Le jeune Pierrot se coupe le doigt avec un couteau sale, c'est l'alerte générale. Le combat se déroule sur deux fronts: les plaquettes travaillent à combler l'entaille pendant que nos amis policiers-globules blancs affrontent les Teigneux-envahisseurs.

 

#07 : Le cœur. Maître Globus promène Hémo et Globine dans la cathédrale du corps humain: le coeur, et tout le système circulatoire. À la fête dans cette passionnante aventure, ils seront très vite impressionnés quand il faudra plonger dans les cavités de l'organe...

 

#08 : La respiration. Nous suivons le parcours des bulles d'air, du nez aux poumons. Arrivés dans les marais du Mucus, elles retrouvent les globules rouges qui se chargent alors de les distribuer dans le corps humain.

 

#09 : Le cerveau. Maestro initie Hémo et Globine au plus mystérieux des organes: le cerveau. Tout s'éclaire: on comprend enfin pourquoi certains aiment la bagarre et l'action; comment les sens se développent...

 

#10 : Les neurones. Les messagers, agents de liaison, cavalent en tous sens pour transmettre les informations perçues et s'ordonner les réponses à ces sensations: faim, soif, chaud, froid, ou autres attaques de virus. Pour eux, pas de repos, à chaque instant il se passe quelque chose...

 

#11 : L'œil. Une plongée dans la magie de l'oeil où l'image est percue, décomposée et transmise au cerveau. Mais il reçoit une poussière dans l'oeil et les virus Nabot s'en mêlent. Les enzymes des larmes les prennent aussitôt en chasse.

 

#12 : L'oreille. Organe de l'audition et de l'équilibre, l'oreille est composée de cellules auditives où tout un monde s'active à capter les vibrations, les transmettre au cerveau de façon à ce que ce dernier restitue paroles, sons et autres musiques.

 

#13 : La peau. Fidèle gardienne du corps, la peau est le premier barrage face aux agressions de toutes sortes. Elle aide également le corps à éliminer ses déchets et à contrôler sa température. Découvrons la peau au travail lors de menus accidents tels qu’éraflures, échardes, piqûres de moustiques...

 

#14 : La bouche et les dents. Que c'est bon les bonbons mais le sucre qu'ils contiennent fortifie les bactéries sommeillant près des gencives. Elles peuvent ainsi partir à l'attaque des dents dont l'émail finit par céder... Et la carie se développe.

 

#15 : La digestion. À l'occasion d'un bon repas, suivons le parcours des aliments, de l'oesophage vers l'estomac. Des milliers de petits personnages (graisses, sucres, protéines) vont être traités selon leur nature. Mais trop d'excès risquent de nous faire frôler l'indigestion…

 

#16 : L'usine du foie. C'est le laboratoire le plus important du corps humain. Il ne pèse que 2% environ du poids du corps mais utilise presque autant d'oxygène que le coeur. Le foie élabore les protéines et les globules mais aussi le fibrogène pour la cicatrisation. Cependant, il est très fragile et mérite quelques précautions.

 

#17 : Les reins. Des éléments toxiques et bien désagréables sont dirigés vers les reins pour la grande sélection. Les bons éléments égarés seront récupérés et repartiront dans le corps humain, les mauvais prendront la direction de la vessie pour un sort bien peu glorieux...

 

#18 : Le système lymphatique. Assez méconnu, ce vaste réseau du corps humain permet, grâce à la lymphe, de transporter tous les matériaux vers les usines du corps. Gare aux intrus infectieux, la place est bien gardée...

 

#19 : Les os et le squelette. Quelle belle architecture pour soutenir et protéger nos organes. Mais à la moindre fracture, les dégâts sont considérables et le sang et les cellules auront beaucoup à faire pour réparer tout ça.

 

#20 : Les muscles et la graisse. Les muscles représentent près de la moitié du poids total du corps humain et même les organes et les vaisseaux ont les leurs. Mais tout ce mécanisme a un besoin énorme d'énergie pour travailler.

 

#21 : Guerre aux toxines. À la découverte des barrages préventifs du corps humain contre les gaz toxiques et polluants, nous découvrons comment le branle-bas de combat s'organise pour défendre le noyau des cellules...

 

#22 : La vaccination. Que d'effets bénéfiques ressentis par nos amis après la vaccination. Et gare à ceux qui l'auraient oubliée, la maladie risquerait d'être plus forte que les défenses naturelles...

 

#23 : Les hormones. Maestro, au coeur de l'hypothalamus, nous montre comment de cette grande centrale partent les ordres afin de satisfaire aux besoins réclamés par le corps humain. Les messagers-hormones s'activent pour fournir les ressources nécessaires...

 

#24 : Les chaînes de la vie. Une promenade dans la forêt est l'occasion rêvée pour découvrir l'extraordinaire chaîne alimentaire qui existe entre le soleil, la végétation, les animaux et l'homme.

 

#25 : Réparation et transformation. Pierrot, huit ans, fatigué par une journée de travail et de jeux, va s'endormir. Maestro et ses assistants ne peuvent que le constater: l'activité du corps se poursuit lors du sommeil.

 

#26 : Et la vie va... Le jeune Pierrot interroge son grand-père: pourquoi celui-ci dit-il n'avoir plus l'âge de jouer au ballon avec lui? En guise de réponse grand-père lui contera la devinette que posait le Sphinx aux voyageurs.

Nous suivre :

toutes les saisons

dernières vidéos