en replay


N'oubliez pas les paroles

N'oubliez pas les paroles - France 2 - Des amateurs de chanson française dotés d’une excellente mémoire, se lancent dans un karaoké géant accompagnés d'un orchestre live pour rythmer ... leurs prestations. Leur objectif : devenir maestro et pourquoi, égaler ou dépasser leurs idoles : les maestros Aline, Lucile, Franck ou Kévin.
toutes les vidéos

à propos

Envie de ressembler à Kevin, le plus grand Maestro de l'histoire de N'oubliez pas les paroles ? >> Voir la vidéo de ses meilleurs moments dans l'émission 

 

Chaque jour, retrouvez les deux émissions quotidiennes en replay sur le site de France•tv. 

 

Participez au casting pour être candidat :

 

Appelez dès maintenant le 01 49 17 84 20 ou cliquez ici pour vous rendre sur le formulaire d'inscription à N'oubliez pas les paroles.

Merci de respecter un délai de :
6 mois entre 2 castings
1 an si vous avez joué 1 fois et que vous n’avez pas été Maestro
2 ans si vous avez joué 1 fois, que vous avez été Maestro et que vous avez gagné jusqu’à 10 000 € (inclus)
2 ans si vous avez joué 2 fois et que vous avez gagné jusqu’à 10 000 € inclus et cumulés.
Si vous avez gagné plus de 10 000 € ou que vous avez déjà joué 3 fois, vous ne pouvez pas rejouer.

 

Nous serons prochainement en casting ! Dates à venir

 

Vous ne trouvez pas de casting prévu près de chez vous ? Sachez que nous nous déplaçons toute l’année, partout en France, en Belgique et en Suisse, notamment à :

Agen, Aix-les-Bains, Ajaccio, Albertville, Albi, Alençon, Amiens, Angers, Angoulême, Annecy, Arras, Auxerre, Avignon, Bayonne, Beauvais, Besançon, Béziers, Blois, Bordeaux, Bourges, Brest, Brive-la-Gaillarde, Bruxelles (Belgique), Caen, Cahors, Calais, Carcassonne, Cergy, Chalon-sur-Saône, Chambéry, Chartres, Charleville-Mézières, Cherbourg, Clermont-Ferrand, Compiègne, Dijon, Dunkerque, Évreux, Grenoble, Guingamp, La Plaine-Saint-Denis, La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Lausanne (Suisse), Le Havre, Le Mans, Liège (Belgique), Lille, Limoges, Lorient, Lyon, Mantes-la-Jolie, Marseille, Massy, Melun, Metz, Mont-de-Marsan, Montpellier, Mulhouse, Narbonne, Nancy, Nantes, Nevers, Nice, Nîmes, Orléans, Pau, Perpignan, Poitiers, Quimper, Rambouillet, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Brieuc, Saint-Etienne, Saint-Malo, Saintes, Strasbourg, Toulon, Toulouse, Tours, Troyes, Valence, Versailles, etc.

 

Présentation du jeu "N'oubliez pas les paroles"

Les règles du jeu

Des amateurs de chanson française dotés d’une excellente mémoire, se lancent dans un karaoké géant accompagnés d'un orchestre live pour rythmer leurs prestations.
Chaque soir, un candidat tentera de détrôner le Maestro du jour. Ils joueront l’un contre l’autre et essaieront de cumuler le plus de points possible. Celui qui aura le plus points deviendra (ou restera) le Maestro et accèdera à la finale pour tenter de gagner jusqu’à 20 000€. Qui sera le Maestro et chantera avec le micro d’argent ?

 

Les 5 catégories

Au début du jeu, les candidats ont le choix parmi 5 catégories constituées de genres musicaux (rock, pop...) et de thèmes divers (chansons d’amour, prénoms...). Derrière chacune des catégories se cachent, chaque fois, 2 chansons au choix et chaque catégorie rapporte un nombre de points différent (10 points, 20 points, 30 points, 40 points, 50 points). Plus le nombre de points en jeu est important, plus il y a de mots à trouver.
Le Maestro décide s’il veut jouer en premier ou passer la main au challenger.
Chaque candidat joue donc avec 2 chansons et ils cumulent chacun un nombre de points. La cinquième catégorie restante ne sera pas jouée.

 

C'est la même chanson

Une ultime chanson va permettre de bouleverser le jeu. Les 2 candidats joueront avec cette même chanson, tour à tour. Celui qui a le plus de points commence, l’autre candidat ira s’isoler et ne verra ni n’entendra rien de la prestation de son adversaire.
Quand le texte du karaoké s’arrête pour le candidat, il doit chanter le plus loin possible pour marquer un maximum de points. Pour chaque mot trouvé, il marque un point supplémentaire. Lorsqu’il se trompe dans la chanson, un signal sonore l’arrête, les points qu’il a marqués sont découverts et viennent s’ajouter aux points déjà marqués jusqu’ici.
Puis, c’est au tour de son adversaire de chanter sur la même chanson. Il découvre à son tour la chanson ainsi que le nombre de points à battre pour devenir (ou rester) le Maestro.

Celui qui a le plus de points à l’issue de cette manche se qualifie pour la finale et sera le Maestro ! En cas d’égalité, le Maestro garde son micro d’argent, et c’est le candidat challenger qui est éliminé.

 

La finale

Le Maestro a le choix de jouer la finale avec l’une des deux chansons qui lui sont proposées. Dans cette chanson, il y aura 5 moments où le karaoké s’arrêtera et où il devra trouver les bonnes paroles.
Plus on avance dans la chanson, plus il y a de mots à trouver et plus il y a d’argent en jeu (1000€, 2000€, 5000€, 10 000€, 20 000€).
Le Maestro n’aura le droit à aucune erreur s’il veut cumuler des gains. A la moindre erreur, il retombe à 0€. Il peut néanmoins décider de s’arrêter avant de chanter pour le palier suivant, et ainsi garder la somme atteinte. Il reviendra le lendemain, affronter un nouveau challenger et tenter de garder son micro d’argent tout en faisant grimper sa cagnotte.
Un joker est disponible pour conforter le candidat dans ses décisions : les initiales. Cela lui permet d’avoir les initiales de chacun des mots manquants qu’il doit retrouver. Il ne peut se servir de ce joker qu’une seule fois dans la finale.

Quoi qu’il arrive, le Maestro reviendra dans l’émission suivante et pourra cumuler ses gains au fil des émissions.

 

 

Nagui

Nagui naît en 1961 à Alexandrie (Egypte), d’un père égyptien et d’une mère française, tous les deux professeurs de français. Il passe ses premières années à Alexandrie, trois ans à Aix-en-Provence, deux ans au Canada et aux USA et enfin vient s’installer à Cannes, région dans laquelle il fera ses débuts. En juin 1979, son baccalauréat C en poche, Nagui entame une fac de Sciences à Nice (Deug B) puis deux ans de prépa HEC à Paris.

Vers la fin des années 1970, il participe à des radios pirates. Au début des années 1980, il commence une prépa HEC sans enthousiasme mais n'abandonne pas son désir de réussir dans le monde de la radio. Installé à Paris pour ses études, Nagui lance Radio Galère en FM, qui émet sur la Côte d’Azur. Lorsqu'il retourne à Cannes, il officie comme disc-jockey dans les discothèques des environs, puis entre chez Radio France Nice-Côte d’Azur.

A cette époque et dans les années 1980, Nagui commence à apparaître dans quelques émissions de télévision. Il connaît la célébrité en 1991 avec la présentation du jeu Que le meilleur gagne, sur La Cinq. L'année suivante, La Cinq s'arrête mais l'émission de Nagui est transposée sur Antenne 2 et le succès ne se dément pas. Grâce à cela, Nagui sera récompensé, de 1993 à 1995, par le 7 d'or de la meilleure émission de jeu.

 

 


nous contacter

télécharger l'app