tous les articles Être parent contactez nos experts

Un nouveau rapport alarmant sur l’état du sexisme en France

Le rapport annuel sur l’état du sexisme en France vient d’être publié. Même si la prise de conscience grandie, les chiffres, eux, sont loin de s’améliorer.

« Il est normal que les femmes s’arrêtent de travailler pour s’occuper de leurs enfants » selon 34% des jeunes adultes masculins. C’est le constat alarmant que révèle le nouveau rapport annuel sur l’état du sexisme en France. Ce rapport, commandé par le Haut Conseil à l’Égalité entre les hommes et les femmes, met en avant d’autres chiffres révélant l’aggravation du sexisme dans certaines catégories de la population. 

Notamment, 37% des hommes considèrent que le féminisme menace leur place, 70% des hommes pensent encore devoir assurer la responsabilité financière de leur famille pour être respecté dans la société, plus de 20% de hommes de 25 à 34 ans considèrent normal d’avoir un salaire supérieur à leur collègue femme à poste égal, ou encore 60% des femmes pensent devoir rester discrètes en société pour réussir.

Progression des stéréotypes de genres, du masculinisme, des violences sexuelles, « cela nécessite une prise de conscience collective de la part de celles et ceux qui, dans la société, diffusent parfois contre leur gré les stéréotypes de genre et participent activement à la construction sociale du sexisme » rappelle la commission dans son rapport. 

En conclusion, la famille, l’école et le numérique semblent être les trois facteurs du sexisme inculqué aux enfants dès le plus jeune âge. L’éducation sera donc la principale arme du gouvernement pour diminuer le sexisme en France. 

Le 25 janvier 2024 sera la première journée officielle de lutte contre le sexisme. À cette occasion une nouvelle campagne de sensibilisation du HCE, avec comme principal message : « Faisons du sexisme de l’histoire ancienne ! », sera diffusée sur de nombreux médias.