Envoyé spécial 12/10

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

s'inscrire / se connecter

disponible 23 jours

Envoyé spécial
Émission du jeudi 12 octobre 2017

diffusé le jeu. 12.10.17 à 21h00
magazines d'actu | 120min | tous publics

Au sommaire :

 

- « AOP : des fromages à la chaîne », une enquête d’Olivier Sibille, Geoffrey Livolsi, Paul Sanfourche et Mathieu Préaux.

 

Ils sont une fierté nationale et font la renommée de notre gastronomie partout dans le monde. En France, 45 fromages bénéficient du label AOP, appellation d’origine protégée.  En principe, une garantie de qualité, de produits du terroir fabriqués dans les règles de l’art. La réalité est toute autre, 70% des fromages estampillés AOP sortent en fait des chaînes de production industrielle. Êtes-vous sûrs de ce que vous servez sur votre plateau de fromages ? Qu’achetez-vous vraiment chez votre crémier ?

 

Des monts du Cantal aux étals de nos fromagers, nous avons mené l’enquête.

 

- « Sénat : gros chèques et petites combines », une enquête de Pascal Henry et Olivier de Gandt avec Alkimia Productions.

 

Que s’est-il passé dans les coulisses du Sénat entre 2002 et 2014 ? La justice enquête sur un vaste système de détournement de fonds qui aurait prospéré dans les rangs des partis de droite. Sept sénateurs ou anciens sénateurs UMP sont mis en examen.

Pour la première fois face aux caméras d’« Envoyé spécial », deux hommes au cœur du système ont accepté de livrer leur témoignage sur ces pratiques. Ils affirment avoir distribué des milliers de chèques à plus d’une centaine de sénateurs ou anciens sénateurs. Des millions d’euros d'argent public auraient été détournés.

 

- « Rohingyas : les damnés de Birmanie », un reportage de Nicolas Bertrand et Thomas Donzel.

 

Des villages brûlés, des femmes violées, des hommes et des enfants assassinés. Ces dernières semaines, le sort réservé aux Rohingyas en Birmanie a ému le monde entier. La communauté internationale n’hésite plus à parler de « nettoyage ethnique. »

Cette minorité musulmane est de longue date discriminée par le régime de Rangoun mais depuis la fin du mois d’août 500.000 personnes ont été contraintes de fuir au Bangladesh.

Aujourd’hui, ces réfugiés s’entassent dans d’immenses camps insalubres, sans espoir de retour. Qui est responsable de ces massacres ? 

 

 

 

 

du même programme

vous aimerez aussi

à voir aussi