amara

disponible +30 jours

Mémô saison 4
Episode 18 : Sabrina Amara

diffusé le ven. 12.05.17 à 20h50
émissions culturelles | 5min | tous publics

À l’occasion du Festival de Cannes, Mémô, l’agenda multiculturel d’Elizabeth Tchoungui, fait son cinéma avec un zoom sur le Prix Océans qui amène les court-métrages d’Outre-mer sur la Croisette, le film « Le goût du tapis rouge », un doc décalé sur la folie cannoise et une invitée réalisatrice, Sabrina Amara qui montera les marches pour la 1ère fois pour son film « Pas de rêve, pas de baise », tout un programme…

 

 

Clap de début avec un sujet ciné très positif : on le sait, le Festival de Cannes, qui fait rêver le monde entier, fête ses 70 ans. Le secret de sa longévité, c’est bien sûr son glamour, ses paillettes et sa capacité à se renouveler. La preuve avec cette nouvelle catégorie qui émerge : le cinéma positif. Pour en savoir plus, Aurore Teboul, envoyée spéciale de Mémô a mené son enquête…

Du 17 au 24 mai.

 

  

Sur le mur d’Elizabeth cette semaine, de grands espaces sur grand écran…

 

-       Les outremers sont à Cannes grâce au Prix Océans de France Ô.  « Tangente »  de la réunionnaise Julie Jouve et de Rida Belghiat dont le scénario a remporté le Prix du Jury en 2016 sous la présidence de Lucien Jean-Baptiste. Ce court-métrage sera projeté à la Quinzaine des réalisateurs. « Tangente » raconte l’histoire d’une détenue autorisée à participer à l'un des trails les plus physiques au monde : la Diagonale des Fous à la Réunion. Un film bouleversant sur la rédemption et le dépassement de soi.

Projection le 27 mai.

 

 

-       En attendant le palmarès, Mémô décerne sa palme au film « Le goût du tapis rouge » d’Olivier Servais, un documentaire choc sur l’envers du décor du Festival bien loin du lieu fantasmé. Professionnels du cinéma, travailleurs, mannequins, cinéphiles, groupies, artistes de rue, badauds, vendeurs à la sauvette ou sans-abris, chacun tente d’attraper sa part de rêve dans le dédale cannois.

Sortie le 17 mai.

 

 

L’invitée qui se prête au jeu de l’interview Speed dating d’Elizabeth, c’est la réalisatrice Sabrina Amara dont le court-métrage « Pas de rêve, pas de baise » est projeté à Cannes.

Cette « Eroïn » comme le nom du collectif qui promeut les femmes réalisatrices montera les marches pour la 1ère fois. Il faut dire qu’elles sont peu nombreuses les femmes dans la sélection officielle. Mais Sabrina Amara a réussi un coup de « maîtresse » avec son court-métrage « Pas de rêve, pas de baise», un film très maîtrisé sur la difficulté d’aimer à l’heure du machisme ordinaire et du porno en libre accès. Dans ce monde de brute, Hind, l’héroïne alias Manon Azem, se défend tant bien que mal…

Pari réussi pour Sabrina Amara !

Projection le 21 mai

 

  

Clap de fin avec un bon son vintage et une spéciale dédicace à Will Smith, membre du jury cannois 2017 qui, bien avant de crever le grand écran, nous a fait rire sur le petit écran et danser sur « Summertime » sous le pseudo de Fresh Prince of Bel air. Let’s dance on the floor !

  

 

du même programme

+30J

Mémô
Saison 4
Episode 21

+30J
+30J
+30J

Mémô
Saison 4
Épisode 11 : Tess

+30J

Mémô
Épisode 9 : Grégory Privat

à voir aussi

6J

Terrorisme : Et maintenant ?

+30J