c dans l'air

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

s'inscrire / se connecter

C dans l'air
Macron prépare sa rentrée, Hollande, son retour ?

diffusé le jeu. 16.08.18 à 17h50
magazines d'actu | 67min | tous publics

Après un été ponctué de crises, la popularité d’Emmanuel Macron s’est érodée auprès des électeurs de la droite. D’après une enquête menée par IFOP en juillet, le président de la République a chuté de huit points dans les sondages, atteignant seulement 39% d’opinions favorables chez les électeurs Les Républicains. Mais cette baisse de popularité ne s’explique pas seulement par le scandale de l’affaire Benalla. Elle s’inscrit dans un contexte plus global, avec un affaiblissement déjà amorcé par l’absence de résultats économiques et la position du gouvernement sur la question migratoire. Au plus fort de la crise, le soutien des élus de droite ou de centre-droit s’est également vu fragilisé, jusqu’à l’offensive de certains députés contre le silence du gouvernement, comme le maire LR de Nice Christian Estrosi. Alors que l’échéance des élections européennes de 2019 approche, Emmanuel Macron va-t-il se lancer dans une nouvelle opération de séduction pour reconquérir cet électorat ?

 

 

Parmi les mesures phares qui seront débattues à la rentrée par le gouvernement figure la réforme des retraites. Dans ce dossier épineux, la refonte des pensions de réversion inquiète particulièrement les Français et les syndicats. Pour lutter contre la pauvreté et les inégalités, ce dispositif permet de toucher, sous certaines conditions, une fraction des pensions de son conjoint après son décès. En 2016, 4,4 millions de personnes bénéficiaient de ce système, majoritairement des femmes. Après les rumeurs d’une éventuelle suppression des pensions de réversion, le gouvernement se veut rassurant. « Aucun bénéficiaire actuel ne verra sa pension de réversion diminuer ne serait-ce que d'un centime », a ajouté Emmanuel Macron sur Twitter. Si le gouvernement promet de ne pas « amoindrir » ces pensions, les conditions d’attribution et de majoration devraient être révisées pour mettre en place « un système plus juste et plus universel », selon la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

 

 

De retour sur la scène médiatique grâce au succès de son livre, François Hollande multiplie les séances de dédicaces et les tournées de promotions. Entre les bains de foule, l’ancien président de la République ne manque pas de donner son avis sur le gouvernement Macron, avec l’humour qui le caractérise. Alors que les rumeurs sur son éventuel retour en politique vont bon train, François Hollande brouille les pistes. Selon sa compagne Julie Gayet dans Le Parisien, « beaucoup de gens espèrent son retour ». Face à un gouvernement qui ne se veut « ni de droite, ni de gauche », François Hollande apparaît même comme une alternative plausible au PS. Plusieurs initiatives de soutien commencent d’ailleurs à fleurir, laissant une nouvelle fois planer le doute sur un retour. En juillet dernier, de mystérieux tracts à l’effigie de « Hollande 2022 » avaient été distribués par un collectif, avec ce message : « l’histoire n’est pas terminée ».

 

 

Emmanuel Macron peut-il reconquérir l’électorat de droite ? Que doit-on attendre de la réforme des pensions de réversion ? Le retour de François Hollande en politique est-il plausible ?

 

 

 

Invités :

 

 

Yves THRÉARD - Directeur adjoint de la rédaction du Figaro

 

Jérôme FOURQUET - Directeur du département Opinion de l’institut de sondages IFOP

 

Caroline FONTAINE - Journaliste politique à Paris Match

 

Jean GARRIGUES - Historien de la vie politique

du même programme

C dans l'air 20/09
1J

à voir aussi

Basique : Minuit - "Exil"
+30J