C dans l'air - Aquarius : l'embarras de Macron

C dans l'air
Aquarius : l'Elysée dans l'embarras

diffusé le mar. 14.08.18 à 17h50
magazines d'actu | 66min | tous publics

L’Aquarius va finalement pouvoir accoster à Malte. Les 141 migrants à bord seront ensuite répartis en Espagne, au Portugal, en France, en Allemagne et au Luxembourg. C’est la fin de l’errance pour le navire humanitaire qui avait une nouvelle fois été refusé par l’Italie. En France, plusieurs élus locaux s’étaient dits prêts à ouvrir leurs ports en Corse mais également à Sète, dans le sud-est. L’Elysée n’avait alors fait aucun commentaire. L’ONG SOS Méditerranée, qui avait lancé un appel aux pays européens, va pouvoir souffler un peu, alors que la situation semblait se compliquer. Le gouvernement de Gibraltar a en effet annoncé le retrait de son pavillon à l’Aquarius, affrété par l’ONG. Cette décision fait suite à la reprise des activités de sauvetage du bateau en août, sans l’accord de Gibraltar, alors qu’il avait été sommé de revenir à « son activité initiale de navire de recherche » au mois de juillet.

 

 

En un peu plus de deux mois au gouvernement, le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini a réussi à bousculer l’Europe. A renfort de phrases chocs et de provocations, ce populiste, issu du mouvement d’extrême droite la Ligue du Nord, occupe la scène politique en Italie. Un style offensif qui plaît dans l’ensemble de la péninsule, où sa cote de popularité atteint les 60%. Matteo Salvini le clame haut et fort : il ne se laissera pas dicter sa politique migratoire par l’Europe et maintient sa ligne. Les bateaux humanitaires de secours aux migrants sont désormais interdits dans les ports italiens. Mais cette intransigeance n’est pas au goût de tous dans le reste de l’Europe. Emmanuel Macron avait notamment dénoncé « l’irresponsabilité » de l’Italie où il n’y aurait « pas de crise migratoire mais une crise politique ».

 

 

Face à une augmentation significative du nombre de migrants qui risquent leur vie pour traverser la Méditerranée, l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes est sur le qui-vive. Frontex est présente sur les opérations maritimes comme sur les frontières terrestres. En plus de ses fonctions de sauvetage en mer, l’Agence européenne lutte également contre le trafic de drogue. C dans l’Air vous emmène à bord d’un de leurs navires, pour vivre une journée aux côtés des membres d’équipage de Frontex.

 

 

Après le feu vert de Malte pour accueillir l’Aquarius, a-t-on évité une nouvelle crise diplomatique ? Matteo Salvini peut-il vraiment déstabiliser l’Europe ? Quelles sont les missions de Frontex en Méditerranée ?

 

 

 

Invités :

 

 

Patrick MARTIN-GENIER - Professeur de droit à Sciences Po Paris, spécialiste des questions européennes

 

Jérôme FOURQUET - Directeur du département Opinion de l’institut de sondages IFOP

 

Tugdual DENIS - Journaliste politique au Point

 

Caroline FONTAINE - Journaliste politique à Paris Match

du même programme

6j

C dans l'air
Brexit : le chaos

à voir aussi

+30j
6j
6j

Bien évidemment
Vitamine C

6j

Et vous, comment ça va ?