c dans l'air

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

s'inscrire / se connecter

C dans l'air
Macron : une trêve et des doutes

diffusé le ven. 03.08.18 à 17h50
magazines d'actu | 67min | tous publics

L'heure des vacances a enfin sonné pour le Président et le gouvernement. Une trêve estivale à l’issue d’un mois de juillet particulièrement mouvementé, marqué par la polémique sur Alexandre Benalla. Trois textes ont néanmoins été adoptés avant la clôture des débats à l’Assemblée : le projet de loi sur l’asile et l’immigration –  contesté dans l’opposition comme dans la majorité – sur la lutte contre les violences sexistes et sexuelles et sur l’avenir professionnel. Et l’agenda s’annonce chargé pour la rentrée des députés. Au programme de l’Assemblée nationale pour début septembre : la loi agriculture et alimentation et celle sur la fraude fiscale. Les dates d’examen de la loi Pacte et de l’épineuse réforme constitutionnelle, repoussée par l’opposition à cause de l’affaire Benalla, restent à déterminer dans le calendrier.

 

 

Un an après la réforme du code du travail, la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » promet une « émancipation sociale » aux actifs tout au long de leur carrière. Mutation du compte personnel de formation, nouvelles réglementations pour faciliter l’accès à l’apprentissage, assorties d’une hausse de la rémunération pour les apprentis : le texte adopté mercredi prévoit de nombreux changements. Parmi les mesures phares figure également l’extension de l’allocation-chômage aux démissionnaires, sous certaines conditions. Comme Emmanuel Macron l’avait promis lors du mini-sommet de juillet, les partenaires sociaux seront invités à négocier la réforme de l’assurance chômage dès la rentrée.

 

 

Alors que le train des réformes se poursuit, le gouvernement doit revoir ses perspectives de croissance pour 2018 à la baisse. Avec une faible augmentation de 0,2% au premier trimestre et une stagnation sur le deuxième, il semble difficile d’atteindre les 2% espérés par Bercy. Le gouvernement devrait présenter sa nouvelle estimation à la rentrée, au même moment que son projet de loi de finances 2019. L’Insee prévoit 1,7%. Pour le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, ces chiffres « décevants » s’expliquent par « les grèves, l'augmentation du prix du pétrole, le climat international avec cette guerre commerciale qui nuit à l'activité économique ». Faisant appel à la patience des Français, il s’est montré déterminé à poursuivre le cap des réformes « pour accélérer la croissance » du pays.

 

 

Après un début d’été compliqué pour le gouvernement, quel sera le calendrier des réformes ? Que va changer concrètement la loi sur l’avenir professionnel ? Avec une croissance décevante et un programme de réformes chargé, quelle est la marge de manœuvre du gouvernement ?

 

 

Invités :

 

 

Philippe DESSERTINE - Economiste

 

Jérôme FOURQUET - Directeur du département opinion de l'Institut de sondages IFOP

 

Ivanne TRIPPENBACH - Journaliste politique à L’Opinion

 

Mikaël CORRE - Journaliste politique à La Croix

du même programme

à voir aussi

+30J

Minikeums
La voyante

6J
+30J