C dans l'air - Macron

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

s'inscrire / se connecter

C dans l'air
Congrès de Versailles : Macron à la recherche d'un second souffle

diffusé le lun. 09.07.18 à 17h50
magazines d'actu | 66min | tous publics

Un Congrès pour trouver un second souffle. Affaibli par une série de polémiques, critiqué par une partie de sa majorité déçue par le manque de mesures sociales, au plus bas dans les sondages… Emmanuel Macron tente ce lundi après-midi de reprendre la main en fixant le cap des douze prochains mois dans un discours en majesté, sous les ors du château de Versailles.

 

Pour la deuxième fois depuis son élection en 2017, le chef de l'État s’adresse aux parlementaires – députés et sénateurs – réunis en Congrès. Ou du moins une partie d'entre eux puisque les élus de La France insoumise, les communistes et quelques membres de LR ont annoncé qu'ils ne répondraient pas à l'invitation du président de la République. Les uns hostiles à une mise en scène par trop « monarchique », les autres dénonçant un cérémonial aussi coûteux – près de 290 000 € – qu’inutile. Tous les autres seront dans l’hémicycle pour écouter le « message à la nation », tradition qu’Emmanuel Macron emprunte au discours sur l’état de l’Union prononcé chaque année par les présidents américains.

 

Un rendez-vous crucial qui intervient dans un moment charnière, celui où les Français ne sont plus du tout dans l’indulgence et l’attentisme bienveillants. Ils ont basculé dans le doute, dans l’impatience et pour beaucoup déjà, dans une certaine déception. Ainsi selon une étude réalisée par Kantar, pour le Figaro Magazine, le chef de l’État serait tombé à 32 % de satisfaits, approchant le record établi par François Hollande (27 %) après quatorze mois de mandat.

 

Comment explique-t-on ce changement de climat dans l’opinion ? Que retenir du discours d’Emmanuel Macron ? Quel cap après un an à l’Élysée ?

 

Invités :

 

- Roland Cayrol, politologue - CETAN.

- Bruno Jeudy, rédacteur en chef du service politique de « Paris Match ».

- Soazig Quemener, rédactrice en chef du service politique de « Marianne ».

- Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion de l’institut de sondages Ifop.

du même programme

vous aimerez aussi

à voir aussi