C dans l'air

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

s'inscrire / se connecter

disponible 8 heures

C dans l'air
France - Italie : un match sous tension

diffusé le jeu. 14.06.18 à 17h50
magazines d'actu | 70min | tous publics

Un déjeuner à couteaux tirés. Un temps menacée par les propos d’Emmanuel Macron sur la politique migratoire de Rome, la rencontre entre le chef de l’Etat et le président du conseil italien, Giuseppe Conte, prévue ce vendredi, aura bien lieu, a confirmé aujourd’hui l’Elysée. Mais cette entrevue, encore incertaine il y a quelques heures, va se dérouler dans un contexte de fortes tensions entre les deux pays depuis plusieurs jours, à la suite du refus de l’Italie dimanche d’accueillir le navire humanitaire Aquarius dans ses ports.

 

Le bateau, qui compte plus de 600 migrants à son bord, accostera finalement en Espagne. Emmanuel Macron a dénoncé mardi une forme de « cynisme » et « d’irresponsabilité » du nouveau gouvernement italien, constitué du Mouvement 5 étoiles de Di Maio et de la Ligue (extrême droite) de Matteo Salvini. « Les déclarations concernant l’Aquarius qui proviennent de la France sont surprenantes », avait aussitôt rétorqué la présidence du Conseil italien, ajoutant que l’Italie n’avait pas à « recevoir de leçons hypocrites de pays ayant préféré détourner la tête » sur la question migratoire. Il avait également répliqué en exigeant des excuses de Paris et en laissant planer le renvoi de sa visite à Paris. Le ministre italien des Finances a annulé mercredi une rencontre prévue avec le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

 

Le ministre de l’Intérieur d’extrême droite italien a lui invité Emmanuel Macron à passer des paroles aux actes : « qu’il accueille demain matin les 9000 migrants qu’il s’était engagé à accueillir »  a-t-il lancé en référence à l’accord de relocalisation de 2015 qui prévoyait que Paris prenne en charge près de 9 000 migrants arrivés en Italie alors qu’un peu plus de 600 personnes seulement  ont été acceptées en France dans le cadre de cette procédure.

 

L’escalade entre la France et l’Italie intervient avant un Conseil européen crucial les 28 et 29 juin, qui doit porter en particulier sur la question des migrants, et que doivent justement préparer Emmanuel Macron et Giusepe Conte ce vendredi à Paris.

 

Invités :

 

- Christophe Barbier, éditorialiste à L’Express

 

- Maryline Baumard, journaliste chargée des questions de migrations pour « Le Monde »

 

- Jean-Dominique Giuliani, fondation Robert Schuman

 

- Marc Lazar, directeur du Centre d'histoire de Sciences Po

du même programme

vous aimerez aussi

à voir aussi