C dans l'air - Emission du jeudi 10 mai 2018

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

s'inscrire / se connecter

C dans l'air
Naomi : le Samu doit-il se remettre en question ?

diffusé le jeu. 10.05.18 à 17h45
magazines d'actu | 75min | tous publics

Un échange glaçant. Les faits remontent au 29 décembre 2017. Une jeune Strasbourgeoise de 22 ans, Naomi Musenga, maman d’une petite fille, appelle le SAMU en raison de fortes douleurs. Au téléphone, la jeune femme en détresse arrive juste à dire qu'elle a très mal. L'opératrice ne la prend pas au sérieux, et la renvoie vers SOS Médecin qui appellera … le SAMU. Naomi décédera quelques heures après à l'hôpital.

 

L’enregistrement de la conversation, demandé par la famille, a été révélé le 27 avril par le site d’information alsacien Heb’dil. Depuis, les réactions pleuvent, l’indignation monte jusqu’à la ministre de la Santé qui a ordonné une enquête de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) « sur ces graves dysfonctionnements ».  La famille a écrit à la procureure de la République qui a ouvert ce mercredi une enquête préliminaire « pour non-assistance à personne en péril ». Le même jour, on a appris que l’assistante de régulation médicale du SAMU, qui avait pris l'appel de Naomi, a été suspendue administrativement « à titre conservatoire » par la direction des hôpitaux universitaires de Strasbourg.

 

L'opératrice téléphonique du SAMU ne doit pas servir de « bouc émissaire » a affirmé ce jeudi l’un des avocats de la famille de la défunte, expliquant : "Pour nous, il y a sûrement une chaîne de responsabilités. De nombreuses interrogations restent en suspens ». Maître Mohamed Aachour a également annoncé qu’il allait demander au parquet de Strasbourg de saisir un juge d'instruction et d'ouvrir une information judiciaire « pour que la famille puisse avoir accès au dossier, puisse avoir des informations et participer activement à l'enquête ».

 

Alors que s'est-il passé le 29 décembre 2017 ? Comment fonctionne le SAMU ? Quel dispositif déclenche-t-on lorsque l'on appelle le 15 ?  Faut-il revoir l’organisation des structures d'urgence en France ? L’hôpital est-il en train de craquer ?

 

Invités :

 

- Frédéric Lapostolle, directeur médical adjoint du SAMU 93

 

- Philippe Juvin, chef des urgences de l’hôpital européen Georges-Pompidou

 

- Claude Rambaud, vice-présidente de l’association « Le Lien »

 

- François Malye, journaliste au Point et auteur du « Livre noir des hôpitaux »

du même programme

vous aimerez aussi

à voir aussi