SNCF, étudiants, NDDL : la colère gronde - C dans l'air

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

s'inscrire / se connecter

C dans l'air
SNCF, étudiants, NDDL : la colère gronde

diffusé le ven. 13.04.18 à 17h50
magazines d'actu | 70min | tous publics

Cheminots, personnel de santé, étudiants… Les différents mouvements de contestation des réformes d’Emmanuel Macron font cause commune ce vendredi après-midi pour une manifestation interprofessionnelle. Après l’interview du président hier sur TF1, tous veulent montrer qu’ils ne cèderont pas sur leurs revendications.

 

Sur TF1, Emmanuel Macron a affirmé qu’il comptait « aller jusqu’au bout » de sa réforme de la SNCF. De leur côté, certains cheminots pensent à prolonger la grève après juin. Certaines gares ont même voté le principe de la grève reconductible chaque jour. A la Gare du Nord par exemple, l’intersyndicale votera quotidiennement pour ou contre une reconduction de la grève le lendemain.

 

Depuis plusieurs semaines, des groupes d’étudiants occupent une quinzaine de facs en France, afin de manifester leur désaccord avec le Plan Etudiant proposé par la ministre de l’Enseignement supérieur. Dans certains établissements, comme à la Sorbonne, les CRS sont intervenus pour les expulser de force. Ces opérations, jugées brutales par une partie de l’opposition, pourraient renforcer le sentiment de défiance des manifestants vis à vis du gouvernement.

 

Sur le dossier de Notre-Dame-des-Landes, Emmanuel Macron a également joué la carte de la fermeté. Depuis une semaine, des affrontements, parfois violents, opposent les zadistes et les forces de l’ordre qui cherchent à les déloger. Ce matin, la préfète de Loire-Atlantique Nicole Klein a assuré que les expulsions étaient terminées. Elle donne aux zadistes jusqu’au 23 avril pour déclarer les projets qu’ils souhaitent mettre en place sur la zone.

 

À l’image de mai 68, y aura-t-il un mai 2018 ? Le gouvernement acceptera-t-il de céder un peu de terrain aux revendications des manifestants ? Pourquoi les négociations n’aboutissent à aucun accord ?

 

Invités : 

 

- Roland Cayrol, politologue - Cetan

 

- Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion de l’institut de sondages IFOP

 

- Gilles Dansart, journaliste spécialiste du transport ferroviaire - Directeur de « Mobilettre »

 

- Fanny Guinochet, journaliste à l’Opinion, vous êtes spécialiste des questions économiques et sociales.

du même programme

vous aimerez aussi

à voir aussi