CDA

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

s'inscrire / se connecter

C dans l'air
Impôts : un pari sur les riches ?

diffusé le mer. 27.09.17 à 17h50
magazines d'actu | 70min | tous publics

C’est l’heure des grandes décisions de la présidence Macron. Le gouvernement a dévoilé ce mercredi 27 septembre sa première feuille de route budgétaire pour 2018. Un exercice périlleux puisque l'exécutif s'était engagé à respecter une équation délicate : baisser les dépenses et la fiscalité pour relancer l'économie sans donner l'impression de verser dans l'austérité après les coupes brutales décidées en 2017.

Au global, plusieurs portefeuilles gouvernementaux  (Armées, Education, Ecologie) voient leurs crédits augmenter, d’autres (Transports, Logement) en revanche vont connaître d’importantes baisses. Surtout, le gouvernement prévoit des réformes fiscales d’ampleur : remplacement de l’impôt sur la fortune (ISF) par un impôt sur la fortune immobilière, "prélèvement forfaitaire unique" (PFU) de 30 % sur les revenus du capital (dividendes, placements, hors livret A et PEA), suppression de la taxe d’habitation dans les trois ans, hausse de la CSG... L’ensemble représente une baisse d’impôts de 7 milliards. Mais certains vont en profiter (beaucoup) plus que d’autres.

Alors qui s'est taillé la part du lion dans ce projet de loi de finances (PLF) 2018? Qui paye le prix fort des 15 milliards d'économies promis ? Budget pour "les riches" disent les critiques, pour "les actifs" rétorque le gouvernement, à qui vont vraiment profiter les baisses d'impôts ? Alors que le dernier chiffre du chômage est en hausse, plus de 3,5 millions de personnes étaient sans activité en France en août, est-il de nature à développer l’activité ?

 

Invités :

- Philippe DESSERTINE, économiste

- François ECALLE, ancien rapporteur de la cour des comptes

- Philippe CREVEL, économiste

- Françoise FRESSOZ, journaliste au Monde

du même programme

vous aimerez aussi

à voir aussi