CDA

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

s'inscrire / se connecter

C dans l'air
Le blues des soldats

diffusé le mer. 06.09.17 à 17h50
magazines d'actu | 70min | tous publics

Malgré le changement de chef d’état-major des armées fin juillet, la grande muette fait encore parler d’elle. François Lecointre a succédé à Pierre de Villiers qui avait fortement critiqué les réductions budgétaires du gouvernement. Le nouveau chef d'état-major avait été encensé par Emmanuel Macron et la ministre des Armées Florence Parly, qui voyaient dans cette nomination un moyen de renouer avec l’armée.

Mais mardi, lors de l’Université de la défense, le nouveau chef d’état-major a clairement laissé entendre qu’il avait un rôle à jouer sur le budget accordé à l’armée. Il a notamment dénoncé les « réflexes de régulation budgétaire sauvage qui viennent trop souvent, malheureusement, détruire le travail de cohérence des lois de programmation militaire et des lois de finances initiales.» Le gouvernement fait donc face à de nouvelles tensions avec l’armée qui flirte avec les limites de son droit de réserve.

Les familles de militaires échappent, elles, à ce silence obligé, et certaines se mettent à critiquer les conditions de vie de l’armée. Le collectif « femmes de militaires en colère » est descendu dans la rue fin août afin de dénoncer les dysfonctionnements, que ce soit pour la paie des soldes en retard ou pour le manque d’accompagnement dans le cas de syndrome de stress post-traumatique.

Ces reproches s’accumulent alors que les Français soutiennent plus que jamais les militaires et que ces derniers sont régulièrement ciblés, comme lors de l’attentat de Levallois le 9 août dernier.
 

Y a-t-il un désamour entre l'armée et le chef de l'Etat ? Comment les coupes budgétaires impactent-elles les militaires ? Emmanuel Macron peut-il évincer le tout nouveau chef d’état-major des Armées ? ​

 

Invités :

- Général Vincent DESPORTES, général de division de l'armée de terre française

- Bruno JEUDY, rédacteur en chef à « Paris Match »

- Frédéric PONS, journaliste spécialiste des questions de défense

- Bénédicte CHERON, historienne spécialiste des questions militaires

du même programme

à voir aussi