CDA

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

s'inscrire / se connecter

C dans l'air
Les maires se rebiffent !

diffusé le mar. 05.09.17 à 17h50
magazines d'actu | 70min | tous publics

Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a annoncé sur France Inter ce mardi matin qu’il n’y aurait pas « de baisse de la dotation globale de fonctionnement des collectivités locales dans le budget 2018 ». En revanche, ces mêmes collectivités subiront bien une coupe budgétaire en 2017, le gouvernement ayant toujours pour objectif de faire 13 milliards d’euros d’économies de dépenses de fonctionnement. Il a en ce sens supprimé début août 300 millions d’euros de crédits normalement destinés aux élus locaux.

Mais les collectivités locales ont de plus en plus de mal à encaisser les baisses de moyens successives et récurrentes de l’Etat. La diminution du nombre de contrats aidés annoncée en août par le gouvernement Macron aura par exemple un impact sur des services proposés au niveau local (employés dans les cantines, surveillants…). Avec moins de moyens financiers et davantage de responsabilités, certains élus ont de réelles difficultés à boucler leur budget.

Emmanuel Macron et son parti En Marche se retrouvent dans une situation compliquée quelques jours avant les sénatoriales du 24 septembre. Le corps électoral chargé de renouveler de moitié le Sénat est en effet à majorité composé d’élus locaux, ces mêmes élus qui subiront de plein fouet les coupes imposées par le gouvernement.

Alors que certains services publics voient leurs moyens fondre, Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, a récemment proposé que les radars mobiles soient gérés par des sociétés privées, non plus par des policiers ou des gendarmes. Un moyen, selon le ministre, de libérer des agents, «autant de policiers qui seront demain devant chez eux [les Français] pour les protéger.» En Normandie, le dispositif est déjà testé et devrait être officiellement mis en place fin 2017.

Quelles difficultés rencontrent les collectivités locales avec ces coupes budgétaires ? Certains services sont-ils en danger ? Après ces baisses de dotation comment le gouvernement compte-t-il séduire à nouveau les élus locaux ?

 

Invités :

- Christophe BARBIER, éditorialiste « L’express »

- Fanny GUINOCHET, journaliste « L’opinion »

-Thomas PORCHER, économiste

- François ECALLE, ancien magistrat de la Cour des Comptes

 

du même programme

vous aimerez aussi

à voir aussi