disponible +30 jours

Télématin
Echos du monde - Pessoa, une légende

diffusé le ven. 27.07.18 à 7h10
actualités & société | 5min | tous publics

Chroniqueuse : Marie Mamgioglou

 

 

Raviver le chef-d’œuvre de Fernando Pessoa. En1988 paraissait « Le Livre de l’intranquillité », grand succès posthume de l’écrivain portugais. Sous le titre « Livre(s) de l’inquiétude », le revoici enrichi et retraduit.

 

 

Quand Fernando Pessoa meurt, en 1935, à l’âge de 47 ans, il laisse derrière lui une malle noire appelée à devenir fameuse. A l’intérieur : 27 533 documents. L’inventaire ne sera fait qu’en 1968, et c’est en 1982 qu’une partie de ces textes épars, où il exprime son incompétence à vivre, seront publiés pour la première fois, au Portugal, sous le titre de ¬Livro do Desassossego ; en 1988, sa traduction (par Françoise Laye) chez Christian Bourgois est intitulée Le Livre de l’intranquillité. Aujourd’hui, voici ce chef-d’œuvre de l’écrivain portugais dans une édition enrichie et une nouvelle traduction, sous un titre différent : ¬Livre(s) de l’inquiétude. Fernando Pessoa, Le grand poète portugais du XXe siècle (1888-1935). Certains vont jusqu’à le classer parmi les plus grands écrivains de tous les temps. Il écrivait en anglais ou en portugais, mais n’a quasiment rien signé de son nom (sauf des articles dans les journaux) et a très peu publié de son vivant. En portugais « pessoa » signifie « personne ». L’écrivain n’a pratiquement jamais publié sous son nom, mais sous une multitude de pseudonymes qu’il appelait ses « hétéronymes » tant chacun correspondait à une personnalité différente.

 

 

Pour plus d’informations :

-    http://fernando-pessoa.com/

 

 

du même programme

à voir aussi

+30j