disponible +30 jours

Télématin
C’est un monde - Le rire

diffusé le sam. 05.05.18 à 9h24
vie pratique | 31min | tous publics

Chroniqueur : Laurent Bignolas

 

 

Cette semaine, l’humour avec un grand H est à l’honneur, et pas n’importe lequel : celui de nos voisins ! Quelle place le rire occupe-t-il dans les autres pays ? Quels sont les thèmes de prédilection ? Quels sont les sujets à éviter ? C’est ce que nous verrons en Espagne, en Chine, au Brésil, puis en Grande Bretagne. À chaque pays son humour !

 

 

- Arnauld Miguet nous emmène en Chine, où le Parti communiste contrôle de très près les contenus diffusés sur internet, à la télévision ou même dans les salles de spectacle. Les humoristes y sont rares. Alors Li Song a choisi de se moquer d'un autre pays qu'il connaît bien : la France. Dans ses « chroniques d'un débridé », l'humoriste propose un monologue théâtral humoristique et autobiographique où il raconte comment un jeune trentenaire issu de la politique de l'enfant unique s'est acclimaté à la langue et la culture française. Tout en s'amusant de la France vue à travers les yeux d'un chinois, Li Song en profite pour peindre le tableau d'une Chine post Révolution culturelle où on ne peut clairement toujours pas rire de tout.

 

 

@arnauldmiguet

 

@francetvchine

 

 

 

- Sandrine Mercier nous dit qu’en Espagne, comique est devenu un métier à risque. Plaisanter avec la politique, l’histoire ou la religion peut mener devant le juge… et même en prison! Un exemple : celui de Jordi Pesarrodona, qui est membre de Clowns sans frontières. En plein crise catalane, il pose aux côtés d’un garde-civil avec un faux nez rouge. Cette photo, lui vaut aujourd’hui d’être poursuivi par la Guardia civil pour désobéissance et délit de haine. Il risque 14 ans de prison. Une refonte du code pénal, en 2015, a en effet permis aux juges de condamner en un an une trentaine de personnes pour des messages publiés sur les réseaux sociaux, des sketchs ou des textes de chansons. A chaque fois les mêmes chefs d’accusation reviennent : atteinte au sentiment religieux, apologie du terrorisme, injures à la Couronne.

 

 

@Pesacapsada

 

 

 

- Loïc de La Mornais revient sur tous les festivals et compétitions où l'humour et l'excentricité britanniques sont à l'honneur : les olympiades de l'absurde chap au fromage roulant des collines, la journée sans pantalon dans le métro en passant par les déguisements les plus loufoques....

 

 

@loicdelamornais

 

@France2londres

 

 

 

- Fanny Lothaire qui nous dit que les Brésiliens ont un remède à la morosité et à la crise ambiante : rire de soi-même et de tout ce que ne « fonctionne » pas dans la société brésilienne. Les professionnels dans ce domaine : Ciro Harmen et Matheus Laneri. Les deux amis ont développé un concept « O Brasil que deu certo » comprendre « le Brésil qui a fonctionné », un titre ironique qui entend rire de tout ce qui ne fonctionne pas dans le pays. Sur les réseaux sociaux, ils se moquent des incohérences de la société brésilienne : en commençant par des annonces insolites sur le bon coin brésilien (habits en laine et crochets pour des poules ou les tortues), en passant par les citations les plus absurdes des hommes politiques et célébrités brésiliennes et bien sûr la corruption. Leurs comptes twitter, facebook et instagram cumulent presque 2 millions d'abonnés qui se délectent de leur post et de leur vidéo qui décryptent et ironisent sur la société brésilienne et ses "travers".

 

 

 

- Damien Thévenot qui nous dit si oui ou non en France nous pouvons toujours rire de tout !

 

 

@DamienThevenot

du même programme

+30J

Télématin
Le son d'Alex - Police

+30J

à voir aussi

+30J

Silence, ça pousse !
v