MEA Envoyé Spécial : Gilets jaunes, l'onde de choc (icono 2018)

disponible 22 jours

Envoyé spécial
Émission du jeudi 6 décembre 2018

diffusé le jeu. 06.12.18 à 21h00
magazines d'actu | 95min | tous publics

Gilets jaunes, l'onde de choc

 


Un reportage de Virginie Vilar, Perrine Bonnet, Alice Gauvin, Matthieu Boisseau

 

 

Depuis samedi dernier, la France est sous le choc. Des violences sans précédent à Paris, Toulouse ou Le Puy-en-Velay, un président de la République silencieux, un Premier ministre qui n’arrive pas à rencontrer les interlocuteurs des gilets jaunes, des barrages qui se poursuivent, des commerçants qui menacent de ne plus payer la TVA, des agriculteurs et des lycéens qui veulent s’engager dans le mouvement... Les mesures annoncées mardi par le gouvernement vont-elles satisfaire les gilets jaunes ? Envoyé Spécial au cœur d’une crise inédite et imprévisible.

 

 

Une vie à crédit

 


Un reportage de Thomas Raguet, Jean-Charles Guichard, Emmanuel Lejeunepour CAPA Presse

 

 

Parmi les gilets jaunes, il y a peut-être Céline, Bernadette ou Jean-François, ces Français étranglés par les crédits qu’ils n’arrivent pas à rembourser. Céline, mère de famille, a été expulsée de son appartement. Elle vit désormais chez sa mère. Au chômage, elle perçoit 755 € chaque mois. Mais elle doit 8 000 € de loyers impayés. Comment les rembourser ?

Bernadette et Jean-François, éducateurs spécialisés, doivent 225 000 €. Dette immobilière, mais aussi nombreux crédits à la consommation contractés pendant dix ans. Ils espèrent l’effacement partiel de leur dette. Obtiendront-ils gain de cause ?

Alain, lui, a 53 ans, en CDI. Sa dette, c’est sa maison. Elle a perdu la moitié de sa valeur en quinze ans. Alain doit 294 000 € (crédit immobilier, intérêts). Evitera-t-il la saisie de sa maison et la vente aux enchères ?

Tous ces dossiers de surendettement vont se juger au tribunal, et au centime près ! En France, presqu’un dossier sur deux conduit à l’effacement de la dette, soit chaque année 1,7 milliard d’euros !

 

 

 

Paradis, les flammes de l'enfer

 

 

Un reportage d'Yvan Martinet et Manon Descoubes

 

 

L’endroit s’appelle « Paradise ». C'est devenu un enfer de flammes et de cendres. Le « Camp Fire » est l’incendie le plus meurtrier et le plus dévastateur jamais survenu aux États-Unis. Des dizaines de morts, des centaines de disparus et un paysage apocalyptique au cœur de la Californie, sur une zone cinq fois plus grande que Paris !

L’enquête pour retrouver les corps des disparus, dans les maisons ou les voitures calcinées s’annonce éprouvante. Sur place, dans un air saturé et sous un ciel orangé et voilé, les survivants traumatisés racontent et accusent : le réchauffement climatique, que Donald Trump considère comme un canular, est bel et bien à l’œuvre ! 

du même programme

+30j

à voir aussi

+30j