inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

s'inscrire / se connecter

disponible +30 jours

C'est au programme
Soldes : ça vaut le coup ?

diffusé le ven. 12.01.18 à 10h08
magazines d'actu | 7min | tous publics

Chroniqueuse : Karine Abderrahim

 

Les soldes d’hiver ont commencé et vous êtes trois Français sur quatre à participer à ces soldes ! Mais est-on sûr, quand on achète en soldes, de ne pas se faire avoir ? Les arnaques existent-elles plus sur Internet ou dans les magasins physiques ? On fait le point avec Karine pour que vos soldes soient les plus intéressantes possible !

 

Nous remercions pour leur participation à ce reportage Marc Necand, conseillé technique pour la Confédération des Commerçants de France, Sandrine Perrois juriste au sein de  l'Association de consommateur CLCV et Jérôme Notin, directeur général du Dispositif national d'assistance aux victimes de cybermalveillance.

 

Confédération des Commerçants de France 

 

Fondée en 1906, sous la forme associative (loi 1901), la Confédération des Commerçants Détaillants de France et d’Outre-Mer a œuvré dès son origine en partenariat avec les syndicats professionnels dans un but socioprofessionnel. En 2003, elle a adopté les dispositions du Livre IV du Code du Travail.

 

La Confédération des Commerçants De France a pour but la représentation et la défense des intérêts professionnels de ses membres auprès de toutes instances administratives ou interprofessionnelles et des Pouvoirs Publics, ainsi que l’information et l’étude de toutes les questions économiques, techniques, sociales, fiscales et juridiques. Elle prépare, affine et présente les dossiers propres aux particularismes des activités des fédérations qu’elle représente.

 

CLCV Association nationale de défense des consommateurs et usagers

 

La CLCV agit à des niveaux complémentaires : accompagne les particuliers dans le règlement de leurs litiges personnels, les informe, défend l'intérêt collectif des consommateurs et usagers auprès des pouvoirs publics nationaux, européens, participe à l’élaboration des textes et veille à leur application.

 

Des consommateurs et usagers qui veulent agir : La CLCV offre aux consommateurs et usagers qui ont envie d’agir, la possibilité de se regrouper pour défendre leurs intérêts et, plus largement, de s’impliquer dans toutes les questions qui touchent à la consommation, au logement et au cadre de vie.

 

Les accompagner dans le règlement de leurs litiges La CLCV assure chaque année plus de 80 000 heures de permanence. C’est là qu’elle aide les consommateurs à résoudre leurs problèmes quotidiens. A partir des informations qu’elle y recueille, elle agit pour faire reconnaître les droits des consommateurs auprès des professionnels et fait avancer le droit de la consommation en s'adressant aux pouvoirs publics. La CLCV occupe un positionnement spécifique dans l'univers associatif français. Présente au sein de nombreux quartiers, elle mène de multiples actions de sensibilisation thématique : les services de base bancaires, la prévention de l'obésité, les bonnes pratiques de consommation pour notre environnement, etc.

 

ACYMA est un dispositif gouvernemental contre la cybermalveillance et ayant pour mission de prévenir et aider la population en matière de sécurité numérique.

 

Fausses annonces promotionnelles, faux sites Internet marchands officiels, faux sites créés pour la circonstance, hameçonnage (phishing en anglais) par SMS, téléphone ou courriel (email en anglais), faux transporteur, faux support technique, faux service après-vente, attaques par rançongiciels (ransomware en anglais)… Toutes les techniques frauduleuses seront utilisées par les criminels pour tenter d'abuser leurs victimes afin de leur faire réaliser un achat qu'ils ne verront jamais arriver, les faire rappeler des numéros surtaxés, leur voler leurs données personnelles ou bancaires, les rançonner...

 

  1. Méfiez-vous des offres trop généreuses : faites un minimum de vérification (*) au risque de ne jamais voir arriver votre achat ou au mieux vous faire livrer une contrefaçon. (*) Réalité de la promotion, notoriété du vendeur, risque de contrefaçon...
  2. Ne confondez pas vitesse et précipitation: même pressé par un pseudo vendeur en ligne qui vous propose l'affaire du siècle ne lui donnez pas immédiatement votre numéro de carte bancaire et prenez le temps d'un minimum de vérification (Existence réelle du vendeur, réalité de la promotion, sécurité de la transaction...).
  3. Ne rappelez pas inconsidérément des numéros surtaxés: surtout si des messages énigmatiques vous demandent de recontacter un pseudo transporteur « pour votre livraison » ou un service après-vente « suite à votre achat », préférez rappeler le numéro officiel du transporteur ou du SAV concerné.
  4. Attention à l'hameçonnage: vérifiez scrupuleusement les adresses d'envois (un seul caractère peut parfois changer), ne cliquez pas sur les liens et n'ouvrez pas les pièces jointes d'expéditeurs inconnus ou douteux qui vous annoncent l'affaire du siècle, vous pourriez le regretter amèrement par le vol de vos codes d'accès, de vos données personnelles ou bancaires, la réception d'un virus...
  5. Vérifiez la réalité et la notoriété des sites sur lesquels vous allez faire vos achats : assurez-vous que vous n'êtes pas sur une copie frauduleuse d'un site officiel (*) ou sur un site créé pour la circonstance qui propose des affaires comme on n'en voit nulle part ailleurs mais qui n'a en réalité pas pour autre objet que de vous escroquer. (*) vérifiez scrupuleusement l'adresse du site, un seul caractère peut parfois changer.
  6. Protégez vos données personnelles et bancaires : quitte à rater une très bonne affaire, au moindre doute ne les fournissez pas au risque de conséquences qui pourraient être dramatiques (usurpation d'identité, transactions bancaires frauduleuses...).
  7. Utilisez un mot de passe différent et complexe pour chaque application ou site Internet: c'est le seul moyen de vous assurer que si votre mot de passe est compromis sur un site, cela ne compromettra pas l'ensemble de vos accès informatiques.

 

Enfin, notez que si l'entreprise auprès de laquelle vous effectuez votre achat est localisée à l'étranger, vous pouvez rencontrer de réelles difficultés en cas de litige commercial car elle peut échapper au droit qui protège les consommateurs français.

du même programme

vous aimerez aussi

à voir aussi